Un samedi après-midi à la Bastille à Grenoble

Un samedi après-midi à la Bastille à Grenoble

J’habite l’agglomération de Grenoble depuis maintenant plus de 11 ans. Pour autant, je connais assez mal cette ville. Alors bien sûr, je suis capable de me diriger et de m’y retrouver. Pendant des années, j’ai traversé le centre-ville pour me rendre au travail, sans jamais m’y arrêter. J’exagère un peu, il m’arrivait de m’arrêter à Mango, le Fnac ou Sephora, mais pas plus ! Depuis que je n’ai plus besoin d’y passer pour aller travailler, je dois me rendre dans l’hyper centre à peine 3/4 fois dans l’année.


La Bastille à Grenoble

J’étais tout de même montée à la Bastille 3 fois. Quand des gens nous rendent visite, ils veulent toujours prendre les fameuses bulles de Grenoble ! Les bulles de Grenoble permettent de se rendre à la Bastille, un fort militaire bâti au début du XIXème siècle. L’intérêt de ce fort était d’éviter une invasion du duché de Savoie par le massif de la Chartreuse. Il culmine à près de 300m au dessus de Grenoble sur le Mont Rachais et offre une vue panoramique sur toute la ville. Par temps clair, il est même possible de voir le Mont Blanc.

Pour être honnête, la vue est chouette, mais y aller juste pour y aller vu le prix des bulles, ne vaut pas le coup. Pourtant c’est ce que nous avons toujours fait. Il y a bien des départs de randonnées, de via ferrata, des restaurants, un parc accro-branche et même un escape game ! Nous n’avons jamais eu l’occasion de tester ces activités, mais j’ai vraiment très envie de faire l’escape game.

Prendre les bulles de Grenoble pour monter à la Bastille

Lily J y était allée quand elle avait 2 ans, mais elle ne s’en souvenait pas du tout. Elle voue une drôle de vénération pour les remontées mécaniques et nous soulait pour y aller depuis quelques semaines. Nous avons profité d’un beau samedi du mois de Septembre pour lui faire plaisir. Mais cette fois-ci, pour la première fois, nous avons décidé de faire la redescente à pieds. La redescente à pieds, on avait jamais osé la faire, parce que nous étions toujours avec de très jeunes enfants et pas équipés pour. Mais à présent, Lily J marche bien, ce n’est pas les 40 minutes de descente annoncées qui vont l’effrayer.

Descendre de la Bastille pour rejoindre le jardin des Dauphins

Nous avons choisi l’itinéraire qui redescend à la Porte de France et qui débouche par le Jardin Des Dauphins. D’abord, on redescend une longue série d’escaliers sur le bord du fort. Il est possible de rentrer dans certaines parties du fort. Les entrées mènent à différentes terrasses, où se trouvent des bancs. Parfait pour admirer la vue un peu plus au calme qu’au sommet. Lily J et l’homme ont pris beaucoup de plaisir à jouer les explorateurs !

Puis on se retrouve sur un sentier, les vieilles pierres du fort laissent peu à peu la place à la végétation. Attention, ça glisse un peu ! La vue est toujours incroyable, d’ailleurs, on a vu le cirque Arlette Gruss où nous étions allés quelques jours plus tôt.

Enfin, on débouche sur le jardin des Dauphins. Le jardin des Dauphins est un superbe jardin en terrasses. Il a été conçu en 1785 et implanté sur les anciennes fortifications bâties à la fin du XVIème siècle. Abandonné lors de la révolution, il ne fut réhabilité et réaménagé qu’au XXème siècle. J’ai eu un gros coup de cœur pour ce jardin que je trouve vraiment très beau.

Cette promenade est plutôt facile, mais il vaut mieux être bien chaussés pour la faire. L’homme et moi étions respectivement en Birkenstock et en Tropeziennes, on a cru se faire une cheville plus d’une fois ! Et deuxième effet Kiss Kool, on a d’énormes courbatures ! Néanmoins, cette balade m’a donné envie de mieux connaître Grenoble et son histoire.

Connaissez-vous la Bastille à Grenoble, y êtes-vous déjà allé ?

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . Instagram – Pinterest

(Visited 341 times, 1 visits today)


Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.