Les Robinsons Crusoé à Kapas

Les Robinsons Crusoé à Kapas

Kapas, signifie Coton en Malais. Cette petite île est moins paradisiaque que ses cousines les Perhentians et Redang, mais bien plus calme et préservée. Elle est située à quelques kilomètres au large de Marang dans le Terengganu. Après 20 minutes de bateau sur une mer déchaînée, nous accostons sous la pluie sur la plage principale de l’île. Manque de bol pour nous, il nous fallait encore marcher 10 minutes chargés comme des mules pour atteindre notre destination et oui, il aurait fallu qu’on passe par l’agence Suria link pour être déposés au bon endroit. Qimi Private Bay est un resort isolé sur une petite baie toute jolie de Kapas. Il se compose d’une douzaine de cabanes, une partie est répartie sur la plage et la seconde se trouve dans la jungle sur pilotis. Nous disposions de la Lotus Villa, une adorable cabane sur pilotis avec une petite terrasse pleine de charme traversée par un arbre offrant une vue superbe sur la baie. L’intérieur est meublé simplement mais en harmonie avec le lieu, la salle de bain est semi extérieure, la lavabo est même posé en plein milieu de la végétation : Magnifique.


Cette chambre je l’ai adorée autant que détestée ! Parce qu’avec la salle de bain semi extérieure, je me doutais bien qu’on allait avoir des soucis de bestioles. C’est toujours non sans avoir toqué au préalable contre la porte de salle de bain que j’y mettais les pieds, jamais complètement rassurée… Et la nuit dans la jungle,c’est chouette, on entend les oiseaux, les vagues, et pleins d’autres bruits non identifiés aussi fascinants qu’effrayants. Premier réveil, première surprise, un crabe se trouve devant la porte d’entrée de notre cabane. Cette visite là est plutôt rigolote ! Mais la suite l’est un peu moins… C’est dans la seconde nuit que l’homme me glisse qu’il a vu un rat se faire la malle par la salle de bain. On n’a pas super bien dormi le reste de la nuit… Le lendemain, l’horrible bestiole me filait entre les 2 jambes après avoir visité notre valise et bouffé les gâteaux de notre fille ! Inutile de préciser que nous n’avons rien dormi les 2 dernières nuits. Et oui, parce que c’est le prix de loger dans la jungle, sur une île très préservée, sans route, il faut cohabiter avec la faune locale. D’ailleurs, quand on loge dans la jungle, le mieux est de ne pas avoir de nourriture dans sa chambre, cela évite ce type de désagrément !   Maintenant que nous avons vu le gros inconvénient de ce type de logement, je peux vous dire qu’en dehors de la peur des bêtes la nuit, nous avons vraiment adoré cet endroit : Le calme, la beauté du lieu, la gentillesse des propriétaires et de leur personnel, leurs animaux (poules, paons, chats…) qui ont beaucoup amusés Lily J, les couchés de soleil, la douceur de vivre, et la cuisine de Rose qui est juste à tomber par terre ! Kapas est un endroit, reposant, magnifique, sauvage et préservé. Même si mes nuits ont été courtes, je ne regrette pas une seconde notre séjour là-bas. Et bientôt, je vous ferai découvrir les autres plages de l’île. (Visited 157 times, 1 visits today) KapasMalaisieMalaisie 2014Voyage


Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.