2 jours à Kuala Lumpur

2 jours à Kuala Lumpur

Kuala Lumpur, on commence à bien connaître (tout du moins le centre). Lorsque nous avions planifié notre voyage en Malaisie en Mai dernier, nous y étions déjà allés 3 fois auparavant (2 fois en 2011 et 1 fois en 2014). L’homme avait envie d’autre chose et ne voulait pas s’y arrêter. Mais après une longue escale à Dubai, j’ai eu peur que reprendre un autre vol derrière soit vraiment éreintant. C’est pourquoi, nous avons choisi de passer que 2 nuits et 2 jours à Kuala Lumpur.

pub-haut

Que faire en 2 jours à Kuala Lumpur ?

Déjà, on s’est reposés de notre voyage, c’était d’ailleurs la raison de notre stop ! Mais on a quand même pu faire quelques petites activités.

Retour au Butterfly Park

Lily J voulait voir des animaux, nous avions 3 choix faciles : Le Birds Park et le Butterfly Park que nous avions déjà visité en 2014, ou l’aquarium du KLCC. Comme nous avions visité l’aquarium du Dubai Mall 2 jours plus tôt, on a laissé le choix à Lily J. Contre toute attente, elle a choisi les papillons (ma fille adore les oiseaux et les poissons, mais pas forcément les papillons jusqu’alors. La visite est toujours aussi sympa, le jardin toujours aussi beau ! Lily J a vraiment adoré ! Une visite que je vous recommande vivement si vous êtes à Kuala Lumpur avec des enfants.

Visite du musée des arts islamiques

Les musées avec Lily J, on évite ! Mais à force d’entendre du bien de celui-ci, on a voulu tenter l’expérience… Indéniablement, c’est un musée très agréable avec plein de choses à voir et à apprendre. Mais je le déconseille avec des enfants en bas âge. Il y a trop de choses à voir et un enfant de 4 ans a une patiente toute relative… Elle a fini par s’endormir dans l’Ergobaby, mais après une heure de visite, c’est mon dos qui a commencé à tirer la tronche !

Ballade dans Chinatown

On fait rarement les marchés de nuit : Trop de monde, je ne supporte pas l’ambiance oppressante. Mais cette année, nous y sommes allés y faire un tour. Alors oui, les couleurs, les odeurs sont incroyables, mais je n’aime toujours pas les bains de foule ! On a visité le Central Market pour la première fois (pas faute d’y être passé au moins 50 fois devant), j’ai trouvé les prix assez élevés, mais le cadre est sympa.

Séance photo au pieds des tours Petronas

On l’avait zappé en 2014, et je l’avais regretté ! Du coup, un soir, on a pris le métro direction les tours pour faire nos photos souvenir. Lily J en a profité pour jouer à des jeux dans un centre commercial à côté (pas celui des tours).

Bonnes adresses pour se restaurer

Passage obligé quand nous sommes en Malaisie, nous avons fait un Burger King !!! Mais, pour le reste, on essaie de privilégier les adresses un peu plus locales !!! A Kuala Lumpur, on a fait simple, privilégiant des adresses déjà testées et approuvées, proches de notre hôtel. Je vous aurai volontiers mis l’endroit où nous avons acheté les jus de fruits (et légumes !) si bons, mais je ne vois pas l’enseigne sur Street View (c’était vers le 25 Jalan Tun H S Lee, mais je n’ai pas retenu le numéro exact.

Restoran Yusoof Dan Zakhir

Situé en face du Central Market, ce restaurant de cuisine indienne réunit autant les habitués que les touristes. Accueil gentil et on y mange vraiment bien. Par contre c’est un poil plus cher que d’autres restaurants du même type.

Le marché face au Central Market

Cette année à Kuala Lumpur, nous ne nous sommes pas enquiquinés pour les repas de midi. On allait au marché en face de Central Market et nous prenions tout ce qui nous faisait envie : Fruits, en-cas salés, glaces, ou encore douceurs sucrées… Mention spécial pour les gâteaux au bambou (inratables, ils sentent si bon !!!). Sinon, il y avait aussi ces rouleaux végétariens chauds, mais je suis incapable de me souvenir du nom. Ou la glace à la coco, juste en face du Restoran Yusoof Dan Zakhir.

Notre hôtel pour nos 2 jours à Kuala Lumpur

J’avais réservé un petit hôtel, le 1000 Miles Hotel, en plein centre ville. Situé à deux pas de Masjid Jemek et de la station de métro aérien, non loin de Chinatown et Little India, son emplacement est idéal pour visiter le centre facilement sans dépendre des taxis. Au premier abord, la rue n’est pas des plus engageante, les immeubles autour sont assez délabrés et la rue est très bruyante. Mais on y trouve les meilleurs jus de fruits que j’ai pu boire en Malaisie, c’est dire !!!

Pour revenir à l’hôtel, il est propre, la décoration est soignée, il y a une terrasse très agréable sur le toit et surtout l’accueil est adorable ! J’avais demandé un check-in à 11 heures du matin pour que Lily J puisse se reposer du vol. Pas de soucis, notre chambre était prête, et ce, sans supplément ! Notre chambre était très bien, jolie, propre, avec une fenêtre, mais très petite. Mais pour 2 jours, c’était suffisant. Enfin, ce n’était pas indiqué lors de ma réservation, mais le petit déjeuner était inclus. Rien de foufou, quelques toasts, de la confiture, du thé et du café, mais c’était largement suffisant pour nous ! Le tout pour 25€ la nuit, rien à redire, je vous conseille vivement cette adresse.

Se déplacer à Kuala Lumpur

On essaie de se déplacer le plus possible à pieds, parce qu’on aime marcher et qu’en vacances, on a le temps ! Nous avons pris le métro quand l’endroit où nous voulions aller était un peu éloigné. Et en dernier recours (trop chargés, ou fatigués…), le taxi ! Soyons clair, de partout dans le monde, je hais les taxis… Il y en a des très bien, qui font bien leur travail, aimables, souriants et surtout honnêtes… Mais ce n’est pas le cas de nombreux confrères…

Nous avons pris 2 taxis à Kuala Lumpur et avons eu les 2 opposés : L’un très sympa avec sa voiture délirante qui a elle seule valait bien la course ! L’autre qui nous a pris pour des idiots en nous faisant faire 15km au lieu des 2.5km initiaux… Une route était coupée et il a jugé bon de nous faire faire le tour de la ville… On commence à connaître Kuala Lumpur, et je connaissais d’autres routes bien plus rapides, mais il n’a rien voulu entendre… Les minis arnaques du secteur sont déjà usantes, mais là, les 7.5€ de la course me restent vraiment entre la gorge. 7.5€ pour 2.5km, c’est plus cher qu’un Uber à Paris ! Bref, ce mec a réussi à me fâcher définitivement avec la profession, et nous ne les avons plus utilisés de notre séjour à moins d’y être contraints.

Voilà pour ces 2 jours à Kuala Lumpur. Je suis toujours heureuse de retourner dans la capitale Malaise. Hélas, cette fois tout le quartier de Masjid Jemek était en travaux, c’est dommage car c’est un quartier que j’aime beaucoup.

pub-haut

(Visited 149 times, 1 visits today)